Nous vous expliquons ce qu'est le macro-environnement, quelles sont les 7 composantes du macro-environnement et comment analyser le macro-environnement d'une entreprise.

Contenu

Qu'est-ce qu'un macro-environnement ?

Le macro-environnement correspond à l’environnement général au sein duquel une entreprise évolue. Mais que se cache-t-il derrière ce terme ? Il désigne en fait l’ensemble des facteurs externes et indirects qui peuvent avoir un impact sur la réussite de l’entreprise, comme la politique, la démographie, les réglementations, la technologie ou encore l’écologie.

L’analyse du macro-environnement est donc essentielle pour réussir son implantation sur un marché. Elle permet d’identifier les menaces afin de s’y préparer, mais aussi les opportunités à exploiter.

Dans cet article, nous vous disons tout ce qu’il faut savoir sur le macro-environnement et son analyse. Qu'est ce que le macro-environnement ? Pourquoi faire une étude du macro-environnement ? Comment la réaliser ? Nous répondons à toutes vos questions.

Définition du macro-environnement

Le mot « macro » est un dérivé du grec ancien et signifie « grand ». Par définition, le macro-environnement d’une entreprise correspond donc à son environnement global. Il s'agit du cadre général et externe dans lequel elle évolue.

Le macro-environnement rassemble les facteurs pouvant exercer une influence positive ou négative sur l’activité de l’entreprise, mais qu’elle ne contrôle pas. Il fait référence à l’économie, la politique, au cadre réglementaire, ou encore à l’écologie et à la technologie. Il s’oppose traditionnellement à la notion de micro-environnement, qui concerne l’environnement externe et direct de l’entreprise comme ses clients, ses concurrents et ses fournisseurs.

Contrairement au micro-environnement, l’entreprise ne peut pas agir directement sur son macro-environnement. Mais en l’analysant, il est possible de s’y adapter et d’en tirer profit. En plus de permettre de repérer les menaces, l’analyse du macro-environnement permet aussi de déceler les opportunités à exploiter. Elle est essentielle pour les entreprises qui souhaitent pénétrer de nouveaux marchés ou de nouveaux pays, mais aussi pour agir proactivement face aux potentielles menaces et rester compétitif.

La différence entre le macro-environnement et le micro-environnement

Le macro-environnement et le micro-environnement font tous deux partie des environnements externes d’une entreprise. Le macro-environnement correspond à l’environnement général sur lequel l’entreprise ne peut pas agir, tandis que le micro-environnement correspond à son environnement externe direct sur lequel elle peut agir.

Le macro-environnement est composé de sphères générales comme la politique, l’économie, l’écologie, la technologie, la démographie, etc. Le micro-environnement est davantage centré sur les relations de l’entreprise avec ses différentes parties prenantes comme ses clients, ses concurrents, ses fournisseurs, ou encore ses partenaires commerciaux et financiers.

Il est essentiel de combiner ses deux notions afin d’obtenir le diagnostic externe de l’entreprise et d'élaborer un business plan.

Les composants clés du macro-environnement

Un macro-environnement est composé de différents éléments exogènes. Ces éléments viennent interférer, positivement ou négativement, avec la situation d’une entreprise et de son marché, sans que cette dernière ne puisse les maîtriser.

Ci-dessous, découvrez quels sont les 7 types de macro-environnements d’une entreprise :

Facteurs politiques

Les facteurs politiques concernent les décisions politiques et les mesures prises par le gouvernement qui peuvent influencer l’activité d’une entreprise. On y retrouve des variables externes comme la stabilité politique, les réglementations, les relations internationales, ou encore les politiques fiscales.

Facteurs économiques

De nombreux acteurs économiques peuvent influencer le macro-environnement d’une entreprise. Il convient par exemple de s'intéresser à la santé du marché en analysant des curseurs comme le taux de croissance ou le taux de chômage. La stabilité de la monnaie et l’inflation doivent également être analysées.

Facteurs socioculturels

Les tendances religieuses, culturelles, la distribution des revenus, le niveau d’éducation, ou les caractéristiques des ménages (âge, sexe, profession) doivent être étudiés car ils traduisent souvent des modes de consommation spécifiques.

L’analyse socioculturelle permet de comprendre les habitudes, les préférences et le profil d’une potentielle demande, et donc de s’y adapter plus facilement. Elle permet également de segmenter le marché en plusieurs groupes afin de déterminer un positionnement en accord avec sa cible.

Facteurs technologiques

L’environnement technologique doit également être pris en compte car il peut avoir un impact majeur sur le fonctionnement du marché, notamment en termes d'accès à la technologie, d’automatisation et d'infrastructures. Les innovations récentes, les progrès en R&D, et l'existence de brevets doivent également être pris en compte afin de réagir, et non subir, les évolutions technologiques.

Facteurs environnementaux (écologiques)

Les préoccupations environnementales et écologiques occupent une place de plus en plus importante dans la société, et les entreprises doivent donc s’y adapter. De nouvelles législations écologiques apparaissent pour favoriser le développement durable et le respect de l’environnement et peuvent avoir un impact sur l’activité de l’entreprise.

Bien que les contraintes environnementales peuvent être pénalisantes, elles peuvent également être transformées en opportunité de montrer à sa cible sa sensibilité écologique.

Facteurs légaux

L’impact du cadre réglementaire et législatif sur les entreprises est à ne pas négliger. Différentes variables doivent être prises en compte comme le droit du travail, les lois sur la protection des consommateurs, les normes de sécurité et les réglementations sectorielles. Elles régissent le fonctionnement du marché et ont donc une influence majeure sur l’activité d’une entreprise.

Facteurs éthiques

Les facteurs éthiques sont également parfois inclus dans l’analyse du macro-environnement. On y retrouve des variables comme les normes éthiques, la responsabilité sociale des entreprises (RSE), ou encore les attentes des consommateurs en matière d'éthique.

Comment analyser le macro-environnement d'une entreprise ?

L’étude du macro-environnement d’une entreprise est essentielle pour se positionner sur un marché et anticiper les évolutions pouvant avoir un impact positif ou négatif sur son développement.

Plusieurs outils peuvent vous permettre d’analyser le macro-environnement comme la méthode PESTEL et la méthode SWOT. Les méthodes peuvent être combinées entre elles pour encore plus d'efficacité.

Analyse PESTEL : un outil pour étudier le macro-environnement

Le modèle « PESTEL » est l’outil d’analyse le plus communément utilisé par les entreprises pour recenser et analyser les différents facteurs de leur macro-environnement.

La méthode PESTEL est un outil d’analyse stratégique permettant aux entreprises de comprendre le fonctionnement du marché sur lequel elles sont positionnées ou souhaitent se positionner. Elle consiste à extraire les tendances du marché et de définir les opportunités et les menaces, afin d’élaborer des scénarios d’évolution permettant d’anticiper et de s’adapter à son environnement.

L’acronyme P.E.S.T.E.L est composé de 6 facteurs : Politique, Économique, Socioculturel, Technologique, Environnemental et Légal.

Les avantages de la méthode PESTEL sont nombreux pour les entreprises :

  • Elle est simple à réaliser ;
  • Elle facilite la définition de votre entreprise et de son positionnement ;
  • Elle permet de réduire les incidences liées à d’éventuelles menaces ;
  • Elle permet de déceler les opportunités de marché et de les exploiter ;
  • Elle permet d’optimiser sa stratégie pour la rendre plus performante ;
  • Elle aide votre entreprise à mieux comprendre son environnement.

Pour votre analyse PESTEL, il vous faudra réunir l’ensemble des variables du macro-environnement qui peuvent avoir un impact sur votre société. Le but est d’analyser les facteurs externes qui auront un impact sur sa stratégie et non pas votre entreprise en elle-même. Les facteurs les plus significatifs devront être analysés en détail et exploités afin de déterminer une stratégie pour votre entreprise.

Découvrez ci-dessous, un tableau d’analyse PESTEL avec les variables à prendre en compte lors de l’étude du macro-environnement :

Environnement politique
  • Stabilité politique
  • Réglementations
  • Relations internationales
  • Politiques fiscales
  • Droit du travail
  • Corruption
  • Lobbying
  • Subventions
  • Budget public
  • Politique monétaire
  • Politique économique
  • Contrôle du commerce
  • Forces syndicales
  • Liberté de la presse
  • Manifestations
Environnement économique
  • Taux de croissance
  • Taux de change
  • Taux d'inflation
  • Niveau de chômage
  • Taux d’intérêt
  • Pouvoir d’achat
  • Évolution du PIB
  • Fluctuations des prix
Environnement socio-culturel
  • Nombre d’habitants
  • Pyramide des âges
  • Ratio hommes/femmes
  • Taux de natalité
  • Taux de mortalité
  • Espérance de vie
  • Tendances culturelles
  • Niveau d'éducation
  • Distribution des revenus
  • Style de vie
  • Influences religieuses
  • Loisirs 
  • Préoccupations sociales
  • Mobilité sociale
  • Immigration
  • Habitudes d’achat
Environnement technologique
  • Innovations technologiques
  • Nouveaux brevets
  • Accès à la technologie
  • Recherche et développement
  • Degré d’automatisation
  • Coût d’énergie
  • Transferts technologiques
  • Taux d'obsolescence
  • Infrastructures
Environnement écologique
  • Préoccupations environnementales
  • Législations écologiques
  • Tendances en matière de durabilité
  • Zones protégées
  • Recyclage
  • Technologies propres
  • Energies renouvelables
  • Lobbying vert
Environnement légal
  • Lois du travail
  • Lois sur la protection des consommateurs
  • Réglementations des secteurs d’activités
  • Protection de la propriété intellectuelle et industrielle
  • Normes de sécurité
  • Lois sur les monopoles
  • Lois concernant les contrats
  • Lobbying consumériste

La méthode SWOT pour étudier le macro-environnement

L’analyse SWOT est également très populaire auprès des entreprises qui souhaitent étudier leur environnement.

L’acronyme SWOT est formé à partir des mots suivants :

  • Strengths / Forces
  • Weaknesses / Faiblesses
  • Opportunities / Opportunités
  • Threats / Menaces

Contrairement à l’analyse PESTEL, la méthode SWOT évalue aussi bien les conditions internes que les conditions externes de l’entreprise. Elle regroupe donc une analyse interne (de votre entreprise), une analyse micro-économique et une analyse macro-économique.

Voici les avantages de la matrice SWOT :

  • Elle permet d'identifier les forces dont l’entreprise peut tirer parti ;
  • Elle permet d'étoffer, d'enrichir ou d'améliorer son offre ;
  • Elle souligne les faiblesses de l’entreprise qui peuvent être améliorées ;
  • Elle permet de repérer les opportunités à saisir pour booster la croissance de son entreprise et attirer de nouveaux clients ;
  • Elle aide à identifier les menaces du marché afin de les contourner.

Impact du macro-environnement sur la stratégie d'entreprise

Le macro-environnement d’une entreprise exerce une influence significative sur ses décisions stratégiques et façonne son environnement opérationnel. L’analyse de ses facteurs est généralement confiée au service marketing et représente un outil d’aide à la décision essentiel pour définir une stratégie de croissance à moyen et long terme.

Mais comment le macro-environnement influence-t-il les décisions stratégiques ? Tout simplement car ses facteurs peuvent avoir un impact positif ou négatif sur votre entreprise. En les analysant, il est possible de détecter les opportunités de croissance, d’innovation et de diversification, mais également d’anticiper les menaces comme les changements de réglementation, les barrières à l’entrée, ou des tendances défavorables. L’analyse approfondie des facteurs ayant un impact significatif sur votre entreprise vous permettra d’établir un plan d‘action.

Toutefois, il est important de souligner que les marchés sont en constante évolution et c'est pourquoi les entreprises doivent surveiller leur macro-environnement. L’étude du macro-environnement doit donc être effectuée pour définir un plan d'implantation sur un marché, mais aussi de manière régulière, pour s’assurer une croissance sur le long terme et rester compétitif. Les facteurs macro-économiques pouvant avoir un impact significatif sur votre entreprise doivent faire l’objet d’une veille constante, afin de pouvoir adapter sa stratégie en conséquence. Il est donc important pour toute société de rester flexible et adaptable face aux changements macro-environnementaux.

Études de cas : Apple

Pour illustrer l’impact du macro-environnement sur la stratégie d’entreprise, nous vous proposons de découvrir une étude de cas sur la firme Apple, qui aurait pu échouer en raison du manque d'attention de son macro-environnement, mais qui a réussi à se redresser en adaptant sa stratégie.

Entre 2007 et 2008, le groupe Apple a été pointé du doigt par l’ONG Greenpeace en raison de composants toxiques présents dans l’iPhone. En 2011, le groupe fait de nouveaux l’objet de critiques de défaillances écologiques dans la chaîne de production de plusieurs composants de l’iPhone et de l’iPad par des ONG chinoises. En 2012, il est de nouveau critiqué par Greenpeace en raison de la consommation électrique de ses centres de « cloud computing ».

Après une meilleure analyse de son macro-environnement, le groupe a réussi à redorer son blason quelques années plus tard. À tel point qu’en 2015, Greenpeace l’a cette fois déclarée champion des énergies propres.

Depuis, Apple a effectué un virage écologique et ne cesse de mettre en avant la responsabilité environnementale de ses produits. Lors de la sortie de l’iPhone 6S, le groupe s’est par exemple appuyé sur la réduction de 14 à 16 % de son empreinte écologique par rapport aux modèles précédents.

Conseils pour les entrepreneurs

Pour finir, nous vous proposons de découvrir quelques conseils qui vous aideront à exploiter votre macro-environnement pour la croissance de votre entreprise :

  • Nécessité d'une veille constante : l’analyse du macro-environnement ne sert pas seulement à préparer une implantation. Ses facteurs les plus significatifs doivent faire l’objet d’une veille constante afin de repérer les nouvelles tendances, les changements de réglementation ou encore les innovations qui peuvent avoir un impact sur votre entreprise.
  • Collaborer avec des experts pour mieux comprendre certains domaines : il peut être nécessaire de collaborer avec des experts de secteurs spécialisés afin de mieux appréhender certains domaines et d’analyser leurs impacts sur votre société. Vous pouvez par exemple faire appel à des experts en droit, ou bien en économie.
  • Se préparer à adapter sa stratégie : l’importance est également de rester flexible et d’être prêt à réorienter sa stratégie pour faire face aux défis de l'évolution de son macro-environnement.

Chez Finom, nous avons créé un partenariat avec Legalfree afin de vous aider à lancer votre entreprise. Ce service est gratuit pour toute personne disposant d’un compte Finom et permet d’obtenir un KBIS en moins de 48h. Nous nous chargeons de toutes les démarches administratives, il vous suffit simplement de nous faire parvenir les documents requis.

Recevez les dernières nouvelles business et tech chaque semaine!

En résumé

Le macro-environnement d’une entreprise correspond à son environnement global et externe. Il inclut des facteurs pouvant impacter le développement de l’entreprise, mais sur lesquels elle n’a pas d'influence directe. C’est le cas, par exemple, de la politique, de l’économie, de la technologie ou encore de la dimension socioculturelle.

L’analyse du macro-environnement est essentielle pour réussir son implantation sur un marché, mais aussi pour assurer à son entreprise une croissance sur le moyen et le long terme. Elle permet de se préparer aux menaces et d’exploiter les opportunités pour optimiser sa compétitivité.

Les marchés étant en constante évolution, il est nécessaire pour les entrepreneurs de rester informés pour repérer les menaces et ne pas passer à côté de nouvelles opportunités. Il est préconisé d'adopter une certaine flexibilité afin de s’adapter aux évolutions déterminantes pour votre entreprise.

Enfin, pour être le plus efficace possible pour votre entreprise, il est préconisé de combiner l’étude du macro-environnement, avec une analyse du micro-environnement (comme les 5 forces de Porter) et un diagnostic interne.

FAQ

Pourquoi est-il nécessaire de réaliser un diagnostic externe du macro-environnement d'une entreprise ?

Le diagnostic du macro-environnement d’une entreprise permet de mieux appréhender son environnement global et son secteur d’activité. Il permet d’analyser les facteurs politiques, économiques, légaux, socioculturels, technologiques et environnementaux qui peuvent avoir un impact sur votre entreprise, et d’identifier les opportunités et les menaces présentes dans chacune de ces sphères. L’analyse du macro-environnement est essentielle pour mettre en place une stratégie et favoriser sa croissance sur le long terme.

Quel modèle est souvent utilisé pour analyser l'environnement macro-économique ?

La méthode PESTEL est l’outil d’analyse le plus utilisé pour diagnostiquer le macro-environnement d’une entreprise. Elle consiste à analyser les facteurs Politiques, Économiques, Socioculturels, Technologiques, Environnementaux et Légaux à l’aide d’une multitude d’indicateurs et d’identifier ceux qui ont un impact significatif, positif ou négatif, sur votre entreprise.

Dans quelle mesure la recherche macro-environnementale doit-elle être menée ?

L’étude du macro-environnement d’une entreprise doit être effectuée dès ses débuts pour s’assurer d’effectuer le meilleur positionnement possible sur le marché. Selon la complexité du secteur d’activité, il peut être essentiel d’effectuer une analyse constante de son macro-environnement. C’est par exemple le cas pour les secteurs les plus sensibles aux changements, comme les industries technologiques qui évoluent très rapidement. Pour certains secteurs plus stables, une surveillance régulière peut être suffisante.

Lire nos autres articles :

Derniers articles