Ouvrir un compte

Derniers articles

Contenu
Contenu

Méthode Pestel : un exemple d’outil d’évaluation de l’entreprise

Partager cette publication

Méthode Pestel

La méthode Pestel est souvent un outil utilisé lors des premières étapes de la création d’une entreprise. À cette étape, il y a énormément de variantes à prendre en compte pour choisir de créer sa société. Il existe une multitude de facteurs qui peuvent influer la prise de décision sur un modèle d’affaires ou la viabilité et le développement d’un projet d’entreprise. Pour analyser le potentiel et estimer la pérennité d’une entreprise, de nombreux entrepreneurs optent pour la méthode Pestel. 

Le modèle PESTEL a été créé par Pr. Francis Aguilar, expert en stratégie et management à l’université de Harvard. Initialement, le modèle s’appelait ESTP et a plus tard été complété pour devenir sa variante actuelle.

Présentation du modèle PESTEL

En quoi consiste la matrice PESTEL ? Pour commencer, il est important de souligner qu’une entreprise évolue dans un micro-environnement qui lui est propre, mais aussi dans un macro-environnement. Le micro-environnement d’une entreprise, ce sont tous les facteurs proches qui sont susceptibles de l’influencer. 

Par exemple, la concurrence, les fournisseurs, les clients : beaucoup de variantes que l’on retrouve dans d’autres outils d’analyse comme les 5 forces de Porter. L’analyse du micro-environnement d’une entreprise sert à évaluer ses opportunités mais aussi ses menaces.

Le macro-environnement adopte une vision plus globale et se concentre sur les facteurs externes sur lesquels l’entreprise n’a pas ou très peu d’influence. 

Alors qu’il est possible de façonner son micro-environnement, il est difficile voire impossible de changer les variables d’un environnement macro. Par exemple, les facteurs technologiques, la législation, la macro économique, l’environnement, etc. 

À quoi sert-elle ? La matrice PESTEL remplit un objectif simple : celui de permettre à une entreprise d’analyser la façon dont son marché fonctionne. Elle permet d’adapter une stratégie aux variables de son environnement.

L’acronyme PESTEL 

PESTEL est un acronyme qui fait référence aux différentes branches d’analyse de la matrice. 

  1. P - Politique
  2. E - Économique
  3. S - Social
  4. T - Technologique
  5. E - Écologique
  6. L - Légal

Si un point de blocage est détecté lors de l’analyse PESTEL, la société peut envisager d’adapter sa stratégie, voire de reconsidérer son projet d’entreprise s’il s’agit d’un blocage majeur. La méthode PESTEL peut aussi servir à identifier des opportunités au niveau macro qui peuvent profiter à l’entreprise. 

Analyse Pestel exemple - Tableau récapitulatif

Afin de mieux visualiser les différents éléments qu’une matrice PESTEL passe en revue, voici un tableau Pestel exemple. 

P - PolitiqueLes différents facteurs politiques : au niveau d’un pays, d’une région, de l’Europe, du monde. Politique fiscale.
E - ÉconomiquePIB, taux de change, politiques économiques, confiance des consommateurs, etc.
S - SocialProfil socio des consommateurs : espérance de vie, niveau d’éducation, composition des ménages, etc.
T - TechnologiqueR&D, obsolescence anticipée d’une technologie, etc.
E - ÉcologiqueConditions météorologiques, impact de la météo, pollution, risques naturels, etc.
L - LégalSystème légal et judiciaire, applicabilité des contrats, éléments du droit local ou international. 

PESTEL - Politique 

Il s’agit de toutes les décisions politiques prises par les gouvernements ou des entités publiques. Il peut s’agir de politiques à l’échelle régionale, nationale, européenne ou mondiale. Par exemple, des incitations gouvernementales pour les petites entreprises, ou pour certains secteurs d’activité qui peuvent constituer des opportunités pour les entrepreneurs. Ou au contraire, des menaces potentielles pour certains secteurs d’activité (le Brexit est un bon exemple). 

PESTEL - Économique 

La situation économique d’un pays peut avoir un impact considérable sur la santé d’une entreprise. Le PIB ou le taux de croissance font partie des facteurs économiques à surveiller. Le pouvoir d’achat des ménages ou le taux d’intérêt des prêts peuvent aussi servir d’indicateurs : en période de crise perçue ou réelle, les gens ont tendance à acheter moins et à épargner davantage.

PESTEL - Social

Il s’agit du comportement des consommateurs au global, ainsi que des données démographiques. Par exemple, l’âge moyen des consommateurs, le niveau d’éducation, le sexe, etc.

PESTEL - Technologique

Une entreprise qui base tout son business model sur une technologie qui devient obsolète peut se retrouver en difficulté. C’est particulièrement le cas pour les start-ups qui fondent une grande partie de leur succès sur des innovations technologiques. 

PESTEL - Écologique 

Les facteurs environnementaux ont désormais un impact fort sur les décisions des consommateurs. Le facteur écologique peut être une menace pour les activités peu respectueuses de l’environnement, mais aussi une opportunité de toucher les consommateurs avec un facteur de différenciation. 

PESTEL - Légal

Il s’agit de la loi, du droit et des éléments à respecter pour répondre à ces exigences. C’est particulièrement important pour les secteurs d’activités régis par des normes strictes. Par exemple, les lois qui entourent la protection des données sont des facteurs légaux. De manière générale, l’aspect légal peut avoir un impact considérable sur un modèle d’entreprise. 

Comment faire une matrice PESTEL ?

Maintenant que vous avez tous les éléments qui composent une matrice PESTEL en tête, il est important de savoir comment la mettre en œuvre. 

Étape 1 : Obtenir les informations et les classifier

L’étape la plus longue et la plus contraignante pour faire une Pestel analyse est la collecte d’informations. Pour cela, il est important de collecter des données correctes et fiables. Ces informations peuvent être fournies en ligne ; par exemple sur des sites officiels, mais aussi auprès d’organismes de sondage ou de la presse spécialisée. 

Une fois les informations collectées, il faut ensuite les classer selon les catégories du modèle Pestel. Certaines informations peuvent avoir un impact sur plusieurs rubriques du Pestel. 

Étape 2 : Se focaliser sur les opportunités et les menaces

La prochaine étape pour faire une analyse Pestel consiste à trier les informations dans chacune des rubriques pour identifier les menaces à l’activité de la société, ou au contraire, les opportunités macro. L’entrepreneur devra ensuite arbitrer les différents éléments pour réadapter la stratégie ou changer de direction si nécessaire. 

Étape 3 : Faire vivre la matrice PESTEL 

L’analyse PESTEL est généralement réalisée avant de créer une entreprise au moment du business plan. Mais il est aussi important de la mettre à jour régulièrement pour identifier de nouvelles menaces ou des opportunités jusqu’alors inexistantes. 

Quels sont les autres outils d’analyse d’une entreprise ? 

L’outil Pestel sert avant tout à analyser l’environnement macro d’une entreprise. Mais il existe aussi des outils qui se focalisent sur l’environnement micro.  Par exemple, les 5 forces de Porter ou l’analyse SWOT qui mêle éléments micro et macro. Les entreprises peuvent se faire accompagner pour réaliser ces études, ou bien choisir de les réaliser seules. 

Les entrepreneurs peuvent aussi se faire accompagner de FINOM : une solution financière complète pour les entreprises en cours d’immatriculation. Créez un compte professionnel FINOM, pour ouvrir un compte IBAN français en 48 heures avec cartes virtuelles et physiques (0 % de commission et jusqu’à 3 % de cashback). FINOM offre aussi une solution pour la gestion des dépenses de l’équipe et un logiciel de facturation simple et puissant pour créer une facture en quelques clics. La plupart des logiciels de comptabilité s’intègrent également parfaitement avec FINOM. 

En résumé 

La méthode PESTEL est un outil d’analyse populaire qui permet d’évaluer et de classer les différents éléments du macro-environnement d’une société. Elle sert à anticiper d’éventuelles menaces sur le plan politique, économique, social, technologique, écologique ou légal - ou au contraire à identifier des opportunités. Elle est généralement réalisée au moment de la création d’une société et effectuée conjointement avec d’autres outils comme le SWOT ou les 5 forces de Porter.

Partager cette publication

Articles similaires

Accéder à FINOM

Le service financier en ligne le plus simple et efficace d'Europe pour les PMEs, professions libérales et freelances.

Essayer gratuitement