Contenu

Derniers articles

Facture, reçu : quelle est la différence entre ces deux documents ?

Partager cette publication

Facture, reçu : quel document pour quelle utilisation ?

Facture, reçu : deux documents parfois difficile à distinguer. En comptabilité, on fait la différence entre les documents qui ont un usage commercial de ceux qui ont un usage fiscal. Un reçu est un document sans rôle comptable qui sert de preuve d’achat, alors qu’une facture est considérée comme un document comptable et fiscal officiel. Une facture permet notamment de formaliser des prestations de ventes de marchandises, ou la livraison d’un bien ou d’un service.

Un reçu, quant à lui, ne sert que de preuve de la réalisation d’une transaction financière. Le contenu d’un reçu de paiement est également moins détaillé que celui d’une facture et ne comporte pas une grande partie des mentions obligatoires qui doivent figurer sur une facture reçue. Voici donc un récapitulatif des principales différences entre le reçu et la facture.

Une facture : qu’est-ce que c’est ? 

Une facture est un document comptable. Établir et gérer des factures est une obligation pour toutes les entreprises qui commercialisent des biens ou des services. La facture permet de mentionner les détails de toutes les prestations qui seront réalisées dans le cadre de la transaction.

Une facture vous permet de demander à vos clients la somme correspondant à vos ventes ou à vos prestations. Vous mentionnez le montant dû et les détails des produits ou services, tels que la quantité, le poids ou la nature des produits.Vous pouvez établir et envoyer une facture aux clients qui n'ont pas encore payé pour vos services ou produits. Cette transaction de vente sera alors incluse dans le relevé de votre client jusqu’à son règlement.

Dès lors qu’une entreprise a une existence et une structure juridique, elle est en mesure de facturer à ses clients, quelle que soit sa raison sociale. 

Reçu, facture : les éléments qui distinguent une facture d’un reçu : 

  • Date d’édition de la facture
  • Renseignement de contact de la société et du client
  • Date de la prestation et lieu d’exécution, le cas échéant
  • Récapitulatif des différents éléments qui seront facturés au client. En particulier, la quantité de produits achetés, le poids/la taille ou un bref descriptif de chaque produit ou service (ou un code de série)
  • Éventuelles taxes et la TVA applicable
  • Montant total dû
  • Échéance de paiement et réglementation en vigueur en cas de retard de paiement.

Les transactions effectuées entre des professionnels doivent également faire l’objet d’une facturation. Il est nécessaire de créer et de faire parvenir la facture à un client au moment de la réception des biens ou des services. Pour les clients particuliers, un reçu de carte bleu peut suffire à prouver un acte d’achat. 

Pour faciliter la facturation pour une entrepreneur individuel et des petites entreprises, FINOM propose une large gamme de services financiers, notamment un compte commercial, et la facturation avec un service de facturation électronique qui permet sa propre gestion financière depuis un smartphone. Il est possible d’utiliser la facturation électronique sans ouvrir de compte commercial. FINOM offre aux entrepreneurs et aux sociétés plusieurs plans différents. Le plan Solo gratuit de FINOM est particulièrement adapté aux petites entreprises et aux freelances ; il permet le multi-banking, mais aussi la gestion de ses propres comptes en banque avec un IBAN local.

Conseils FINOM: Comment créer une facture avec FINOM

Un reçu : qu’est-ce que c’est ? 

Un reçu est une preuve délivrée par une entreprise qu’un client a effectué un paiement. Un reçu est généralement émis sous plusieurs formes : 

  • Un reçu physique, par exemple dans le cas d’un paiement par carte
  • Un reçu électronique pour les transactions en ligne et certaines transactions physiques.


De plus en plus d’entreprises optent pour des reçus électroniques. Pour cela, le client doit fournir son numéro de téléphone ou son adresse e-mail à l’entreprise, qui pourra ensuite envoyer un reçu dématérialisé par cette voie. C’est très pratique, car contrairement aux reçus papier, les reçus électroniques sont plus faciles à archiver, et à retrouver en cas de besoin. 

Pour les achats en ligne, un reçu assure que le paiement a bien été effectué. Il s’agit d’une page qui s’affiche généralement une fois que le paiement d’un produit a été effectué avec succès. 

À la différence d’une facture, un reçu ne peut pas servir de note de frais pour les dépenses professionnelles, tout simplement car il n’est pas assez détaillé. Pour le remboursement des notes de frais, il est donc nécessaire de demander une facture reçue ou à défaut, un ticket de caisse détaillé. 

Voici les éléments qui figurent généralement sur un reçu : 

  • Une mention du fait qu’il s’agit d’un « reçu »
  • Si une facture est associée au reçu, le numéro de facture
  • Le montant payé
  • La date et l’heure du paiement
  • Le cas échéant, le solde restant mis à jour
  • Le nom de la société, sa raison sociale et son adresse.

Ces éléments sont génériques, mais à la différence d’une facture, il n’y pas de réglementation distincte qui régit les reçus. Pour cette raison, ils ne sont pas acceptés comme justificatifs de notes de frais. 

En résumé : dans quelle situation utiliser une facture ou un reçu ? 

La facture et le reçu sont deux documents distincts qui répondent à un besoin différent. Le reçu sert à prouver qu’une transaction monétaire a été effectuée entre un client et une entreprise. La facture, quant à elle, reprend en détails les produits qui feront l’objet de la transaction. Elle vise à fournir au client toutes les informations requises pour qu’il puisse effectuer le paiement. 

Les deux documents sont complémentaires mais ne se substituent pas. En effet, la facture a une valeur légale, mais pas le reçu. Pour faciliter la facturation des petites structures, FINOM a mis en place toute une suite de fonctionnalités comptables et financières spécifiques, notamment la possibilité de créer et de suivre ses factures. 

Partager cette publication

Articles similaires

Accéder à FINOM

Le service financier en ligne le plus simple et efficace d'Europe pour les PMEs, professions libérales et freelances.

Essayer gratuitement