Qu'est-ce qu'un compte de résultat, à quoi sert-il, comment l'établir, l'interpréter, l'analyser et en quoi diffère-t-il du bilan ? Lire notre article

Contenu

Compte de résultat : définition, calcul

Le compte de résultat est l’un des états financiers d’une société, au même titre que le bilan comptable et les annexes. Dans cet article, découvrez tout ce que vous devez savoir sur le compte de résultat : ce qui le distingue du bilan, ce qu’il contient, à quoi il sert, et bien plus.

Qu'est-ce qu'un compte de résultat ? A quoi sert le compte de résultat ?

Le compte de résultat est un document comptable essentiel pour évaluer la performance financière d’une entreprise sur un exercice comptable donné. Généralement réalisé au moment des comptes annuels, le compte de résultat offre une présentation des revenus, des coûts et des dépenses d’une entreprise sur une période fiscale définie, généralement d’un an, à présenter l’administration fiscale. Avec ces informations, le compte de résultat permet de calculer les bénéfices ou les pertes nettes de la société. 

Compte de résultat ou bilan : les différences

Le compte de résultat fait partie de la liasse comptable avec le bilan. Ces deux documents comptables servent des finalités différentes et offrent des informations spécifiques sur une entreprise et sa santé financière. 

Les caractéristiques principales du bilan comptable

Le bilan offre une photo de la situation financière d’une entreprise à un instant T ; généralement à la fin d’un exercice financier. Il se compose de deux parties : l’actif et le passif. 

  • L’actif : c’est l’ensemble des biens de l’entreprise et de ses droits : comptes bancaires, montant du stock, créance clients ainsi que les immobilisations (l’équipement dont l’entreprise se sert, les bâtiments qu’elle possède, etc.)
  • Le passif : il s’agit des dettes et des capitaux propres de l’entreprise : les emprunts, les capitaux des actionnaires ou les dettes fournisseurs, notamment. 

En termes simples, le bilan comptable permet de montrer ce qu’une entreprise possède (son actif) et comment elle finance ces actifs (son passif). Le bilan comptable repose sur une équation essentielle : l’ensemble des actifs de l’entreprise doit être égal à tous les capitaux propres et dettes de l’entreprise. 

Les caractéristiques principales du compte de résultat 

Le compte de résultat quant à lui sert à présenter la performance financière de l’entreprise sur l’année fiscale en évaluant les produits et les charges. Contrairement au bilan, il sert à identifier si l’entreprise a réalisé un bénéfice, ou si elle enregistre des pertes. Contrairement au bilan qui est équilibré, le compte de résultat est positif ou négatif. Il se compose de deux parties :

  • Les produits : il s’agit de tous les revenus générés grâce au volume d’activité de l’entreprise. Par exemple, la vente de ses produits ou services, les dividendes ou encore les intérêts perçus. En termes simples, l’argent qui « rentre » dans l’entreprise.
  • Les charges : ce sont les coûts et les dépenses que l’entreprise engage pour générer ses revenus. Ils peuvent être fixes et variables : frais de main d'œuvre, achats de matières, marketing, coûts de production, loyer, impôts et taxes, etc. En termes simples, l’argent qui « sort » de l’entreprise.

Le compte de résultats est un outil d’évaluation de la performance d’une entreprise. Sa lecture, même très rapide, permet de voir si une entreprise est profitable ou si elle est en déficit. 

Bilan et compte de résultat : des documents complémentaires

Le bilan et le compte de résultat sont des documents complémentaires mais très différents. Le compte de résultat sert à déterminer si une entreprise est en bonne santé financière et si elle est performante, tandis que le bilan permet d’identifier ce que l’entreprise possède et comment elle se finance. 

Que contient le compte de résultat ? Guide par étapes

Le compte de résultat est généralement présenté sous la forme d’un tableau qui comprend différentes sections qui s’articulent ensemble : les produits, les charges, le résultat et le résultat net. 

Section 1 - Produits

Il s’agit de toutes les recettes enregistrées par la société pour son activité : 

  • Le chiffre d’affaires : c’est-à-dire l’ensemble des ventes de produits ou de services de la société 
  • Les autres produits d’exploitation : tous les autres recettes de la société qui ne proviennent pas de son chiffre d’affaires par exemple : 
    • Les revenus locatifs
    • Les subventions qui servent à soutenir l’activité de l’entreprise
    • Les gains de taux de change
    • Les indemnités d’assurance
    • Et tout ce qui peut être qualifié de revenu accessoire

Section 2 - Charges

Il s’agit de toutes les charges que la société doit supporter pour opérer son affaire, notamment : 

  • Les charges d'exploitation : l’ensemble des achats de marchandises, matières premières, fournitures, stock ainsi que tous les impôts ou taxes à payer pour l’activité, les charges de personnel, les dotations aux amortissements et les provisions d’exploitation. Les charges d’exploitation englobent aussi les loyers, le marketing, la location de matériel, etc. 
  • Les charges financières : elles incluent notamment le remboursement des intérêts pour un emprunt, les variations à la perte de taux de change, la valeur diminuée des amortissements des éléments d'actif cédés, détruits ou disparus, les titres immobilisés pour les titres de placement, etc.
  • Les charges exceptionnelles : ce sont toutes les autres charges uniques ou sans rapport avec l’activité : amendes ou pénalités diverses, intérêts d’impôts, moins-values, etc. 

Section 3 - Résultats

La dernière section du compte de résultat est consacrée aux résultats. Généralement, elle inclut les résultats suivants.

Le résultat d’exploitation : Produits - charges

Il s’agit tout simplement de la différence entre les recettes et les charges. Si le résultat d’exploitation est positif, l’entreprise réalise un profit. Sinon, elle enregistre des pertes. 

Le résultat financier : Produits financiers - charges financières

Ce résultat se concentre uniquement sur les aspects financiers, par exemple, les éléments liés à un emprunt, les variations de taux de change, les titres immobilisés pour titres de placement, etc. 

Le résultat exceptionnel : Produits exceptionnels - charges exceptionnelles

Il se concentre sur les éléments exceptionnels au compte de résultat : par exemple, la perception d’indemnités d’assurance, le paiement d’une amende ou de pénalités, etc. 

Le résultat avant impôt : somme des résultats d’exploitation, résultat financiers et résultat exceptionnel

Il prend en compte tous les éléments des résultats ci-dessus avant de déduire les taxes et les impôts sur les bénéfices. 

Section 4 - Résultat net 

La dernière partie du compte de résultat est le résultat net, c’est-à-dire le calcul de tous les produits, moins toutes les charges, moins les impôts sur les bénéfices. Le résultat net désigne le profit (ou les pertes) de l’entreprise sur la période fiscale étudiée. 

Élaboration pratique du compte de résultat

Voici un exemple de compte de résultat simplifié avec différentes sections de produits et de charges. 

1. Revenus

a. Vente de produits : 100 000 €

b. Autres produits d’exploitation : 50 000 €

Revenu total : 150 000 € 

2. Coûts et Charges

a. Coût des marchandises vendues : 40 000 €

b. Frais de personnel : 30 000 €

c. Loyer : 10 000 €

d. Dépenses de marketing : 5 000 €

e. Dépenses de bureau et de fournitures :  7 000 €

f. Intérêts sur les prêts : 2 000 €

Charges totales : 94 000 €

3. Bénéfice Net Avant Impôts : 56 000 €

4. Impôts sur le Revenu : 15 000 €

5. Bénéfice Net  : 41 000 €

Modèles de compte de résultat

Pour réaliser un compte de résultat et mieux comprendre les différents éléments qui le composent, il est préférable de consulter des exemples de modèles disponibles sur Excel ou d’autres logiciels comptables dédiés. 

Vous trouverez également plusieurs autres types de comptes de résultat : 

  • le compte de résultat simplifié pour une lecture facile ; 
  • le compte de résultat différentiel qui permet de déterminer la marge réalisée sur les charges variables ; 
  • le compte de résultat prévisionnel effectué en cours de période fiscale ou dans le cadre d’une étude de marché pour déterminer le résultat prévisionnel.

Simplifier la gestion financière

Pour simplifier la gestion de ses finances et de sa comptabilité, les entrepreneurs peuvent faire appel à Finom. Finom aide les pros à créer une entreprise en leur fournissant un compte bancaire avec cartes bancaires associées mais aussi un outil de facturation et de gestion des dépenses

Finom s’est aussi associé avec Legalfree qui propose une aide à la création de SASU, SARL, EURL et SAS. Remplissez simplement le formulaire et téléchargez vos documents pour obtenir votre Kbis en 48 heures ! Le service est même gratuit pour ceux qui ouvrent ensuite un compte Finom. 

Confidentialité et le compte de résultat

Au moment du dépôt des comptes : bilan, compte de résultat et annexes comptables, de nombreuses informations confidentielles sur l’entreprise sont partagées et rejoignent le domaine public. À ce titre, des informations financières critiques sont accessibles en ligne directement ou après quelques démarches. Mais pour les professionnels qui le souhaitent, il est possible d’opter pour la confidentialité des comptes annuels. Par cette démarche, les entrepreneurs s’assurent que certaines informations financières critiques restent confidentielles. 

Pour rendre confidentiels les comptes annuels, les entrepreneurs doivent effectuer une déclaration de confidentialité des comptes annuels en suivant le modèle proposé par le gouvernement. Les micro-entreprises, petites et moyennes entreprises peuvent opter pour la confidentialité en rédigeant le document et en le présentant au greffe du tribunal de commerce au moment du dépôt.

Comment optimiser son résultat net 

Optimiser le résultat net de son entreprise, c’est la rendre plus rentable. En d’autres termes, faire en sorte que les bénéfices dépassent les charges de manière significative. Pour cela, voici quelques pistes d’optimisation qui peuvent être considérées : 

  • Augmenter les revenus : en cherchant de nouveaux clients, en augmentant les prix, en développant de nouveaux produits/services, par exemple. 
  • Réduire les coûts : en renégociant des contrats, en rationalisant les opérations ou en éliminant les coûts inutiles. 
  • Optimiser les opérations : en réduisant les frais de stockage ou les niveaux de stock. 
  • Identifier les opportunités d’investissement : pour profiter des intérêts.
  • Gérer la trésorerie : en effectuant un contrôle de gestion méticuleux et en accélérant le recouvrement des créances, en négociant de meilleures conditions de paiement, etc.
  • Optimiser les frais de personnel : en attirant les bons talents ou en faisant appel à de la main d'œuvre temporaire pour gérer les pics d’activité.
  • Réévaluer régulièrement : grâce à une gestion comptable adéquate, vous pouvez réévaluer régulièrement les coûts et identifier des opportunités de profit ou d'optimisation supplémentaires. 

Conseils pour établir son compte de résultat

Établir un compte de résultat précis est essentiel pour évaluer la performance financière d’une entreprise. Voici quelques conseils pour bien gérer cet élément de comptabilité :

  • Suivre les normes comptables en vigueur, en se faisant aider par un expert comptable ; 
  • Organiser et document au préalable ses transactions financières avec soin ; 
  • Classer et identifier toutes les catégories de dépenses ou de bénéfices ; 
  • Identifier les charges non monétaires et calculer précisément la marge brute ; 
  • Utiliser le compte de résultat prévisionnel pour identifier les charges prévisionnelles et le chiffre d’affaires prévisionnel ;
  • Utiliser des outils de gestion et de comptabilité modernes comme Finom ;
  • Vérifier et faire auditer les chiffres ;
  • Comparer les résultats avec les années fiscales précédentes pour identifier les écarts ou les anomalies ;
  • Contacter un expert pour optimiser les postes de coûts et les bénéfices.

Recevez les dernières nouvelles business et tech chaque semaine!

En résumé

Le compte de résultat est l’outil privilégié pour évaluer la performance financière d’une entreprise. Comme il s’agit d’une pièce comptable obligatoire, il est utile de comparer les résultats d’une année sur l’autre pour analyser la santé financière d’une entreprise. L’élaboration du compte de résultat est une démarche continue qui commence par une tenue sérieuse et une classification systématique des divers postes de coûts et de profit d’une entreprise. Pour élaborer facilement son compte de résultat, il est utile de s’équiper des bons outils de gestion des dépenses et de facturation comme Finom. 

Lire nos autres articles :

Derniers articles