Découvrez ce qu'est une carte bancaire virtuelle, quels sont ses avantages et inconvénients en France. La définition d'une carte de crédit virtuelle en termes simples.

Contenu

Cartes bancaires virtuelles

La carte de crédit virtuelle est au cœur des transactions numériques et représente une avancée significative dans le paiement en ligne. Grâce à l'utilisation des cartes bancaires virtuelles, les consommateurs et les entreprises peuvent bénéficier d'une sécurité accrue dans leurs transactions en ligne. Cela réduit le risque de fraude et de vol d'informations financières.

Dans cet article, nous explorerons en détail les cartes bancaires virtuelles, leur fonctionnement et les multiples avantages qu'elles offrent. Nous aborderons des sujets tels que la technologie de paiement innovante, la protection renforcée des données personnelles, et leur rôle crucial dans la gestion efficace des dépenses. Nous mettrons également en lumière la flexibilité des achats que ces cartes offrent ; un aspect fondamental à l’ère du numérique. Rejoignez-nous pour découvrir comment les cartes bancaires virtuelles révolutionnent le secteur bancaire et transforment notre approche des transactions financières en ligne, en intégrant des concepts comme la multi-bancarisation dans leur usage quotidien.

La définition de carte de crédit virtuel

Une carte de crédit virtuelle est une forme numérisée de carte bancaire, conçue principalement pour les transactions en ligne. Liée à un compte bancaire principal, elle peut générer des numéros uniques pour chaque achat. Cela permet de renforcer la sécurité contre la fraude et le vol de données. 

Cet outil est particulièrement utile dans la gestion du temps et des finances, car il permet une surveillance précise des dépenses. Les entreprises, notamment les PME, trouvent dans la carte de crédit virtuelle un moyen efficace de gérer leur budget de trésorerie. En offrant une sécurité accrue et une facilité d'usage, la carte de crédit virtuelle se positionne comme un atout majeur dans la gestion financière moderne, assurant à la fois la protection des informations financières et l'optimisation des opérations commerciales.

La sécurité des achats en ligne avec des cartes de crédit virtuelles

Lorsque des achats en ligne sont effectués au moyen d’une carte de paiement traditionnelle, il est nécessaire d’indiquer le numéro de la carte, et surtout le fameux code de sécurité CVV2 ou CVC2. Ainsi, à moins d’effectuer ses achats sur des sites internet contrôlés, la possibilité de se faire pirater les données de sa carte persiste.

Les cartes de crédit virtuelles sont un instrument alternatif aux cartes traditionnelles, et permettent d’effectuer des paiements en ligne sans utiliser les vraies données de sa carte de crédit, rendant très difficile tout piratage des données.

Cartes bancaires virtuelles jetables

Les cartes de crédit bancaires virtuelles jetables sont conçues pour être utilisées pour une transaction unique ou pour un nombre limité de transactions. Après leur utilisation, les numéros de la carte deviennent inactifs, ce qui offre une couche supplémentaire de sécurité. 

Les cartes bancaires jetables comportent tous les détails d'une carte bancaire ordinaire : le nom et le prénom du titulaire, numéro à 16 chiffres, date d'expiration, code cvc2 ou cvv2. Ce code à 16 chiffres avec la date d'expiration et le code de vérification est impossible à distinguer d'une carte bancaire traditionnelle (certains sites web détectent toutefois ce type de carte et peuvent bloquer le paiement). Une fois que vous avez effectué une transaction sur un site de commerce électronique, le numéro de carte virtuelle jetable à 16 chiffres généré sera invalide. Ainsi, vous ne courez pas le risque que vos coordonnées bancaires soient volées par des pirates informatiques lors d'achats en ligne : si elles sont volées, elles ne peuvent plus être utilisées. Ceci est également valable dans le cas d'un abonnement à un service. Vous réduisez le risque que le site vous facture chaque mois des abonnements dont vous n'avez peut-être plus besoin.

Malgré tous leurs mérites, les cartes jetables présentent aussi des inconvénients. Elles ne peuvent pas être utilisées pour des abonnements récurrents tels que Netflix, Apple One, Spotify ou OneDrive. N'utilisez pas de carte virtuelle jetable lors d'un achat chez un commerçant qui aura besoin de votre carte à la réception de votre commande. Vous ne devez pas utiliser une telle carte pour acheter des billets d'avion ou réserver un hôtel.

Cartes de crédit virtuelles réutilisables

Attention à ne pas confondre carte de crédit virtuelle jetable et carte de crédit virtuelle réutilisable. Ces cartes bancaires virtuelles sont de simples cartes Visa ou Mastercard émises sous forme virtuelle. Elles vous permettent de bénéficier des avantages de votre carte bancaire normale, mais vous ne pouvez pas la prendre et l'utiliser à un guichet automatique comme une carte de débit normale — elle n'existe que sous forme virtuelle dans l'application de votre banque. Vous pouvez facilement associer une telle carte à Apple Pay, Google Pay, Samsung Pay et l'utiliser pour le paiement sans contact et avec un code QR, ainsi que pour effectuer des paiements en ligne traditionnels.

Contrairement à leurs variantes à usage unique, les cartes virtuelles restent valables jusqu'à leur expiration ou leur résiliation à votre demande.

Avantages de l'utilisation d'une carte de crédit virtuelle

  • Tout d'abord, l'obtention d'une carte de crédit virtuelle est simple et immédiate. C'est un avantage considérable par rapport au délai habituel d'obtention d'une carte de crédit traditionnelle, qui n'est jamais inférieur à sept jours ouvrables ;
  • Les cartes de crédit virtuelles sont sûres, faciles à utiliser et rendent inutile le port d'un portefeuille ;
  • Les cartes de crédit virtuelles à usage unique vous permettent de régler vos achats en ligne avec une sécurité accrue ;
  • Une carte de crédit virtuelle peut facilement être bloquée dans votre application si ses coordonnées ont été volées.

Inconvénients de l'utilisation d'une carte de crédit virtuelle

Les inconvénients de l'utilisation d'une carte de crédit virtuelle incluent :

  • Certains commerçants ou sites web peuvent ne pas accepter les cartes de crédit virtuelles.
  • En cas de remboursement, surtout si la carte virtuelle a expiré ou été annulée, il peut y avoir des complications pour recevoir l'argent.
  • L'utilisation de cartes de crédit virtuelles dépend de l'accès à internet et des dispositifs numériques, ce qui peut être restrictif dans certaines situations.
  • Bien que sécurisées, en cas de fraude, trouver une solution peut être plus complexe qu’avec des cartes physiques, notamment en matière de suivi et de contestation des transactions frauduleuses.

Les étapes pour créer une carte de crédit virtuelle

Pour créer une carte de crédit virtuelle, suivez ces étapes :

  • Choisir un fournisseur : Sélectionnez une banque ou un service de paiement en ligne qui offre des cartes de crédit virtuelles. Certains fournisseurs populaires incluent des banques traditionnelles, des services comme PayPal, ou des applications de paiement mobile.
  • Ouvrir un compte : Si vous n'avez pas déjà de compte avec le fournisseur choisi, vous devrez en créer un. Cela peut souvent être fait en ligne et peut nécessiter de fournir des informations personnelles et financières pour des raisons de sécurité et de vérification.
  • Activer la fonctionnalité de carte virtuelle : Une fois votre compte créé et vérifié, accédez à la section des cartes de crédit virtuelles sur le site web ou l'application du fournisseur. Suivez les instructions pour activer cette fonctionnalité.
  • Configurer votre carte : Définissez les limites de dépenses, la durée de validité, et d'autres paramètres selon vos besoins. Certains fournisseurs permettent de générer des numéros de carte uniques pour chaque transaction ou pour un usage limité dans le temps.
  • Utiliser la carte : Une fois la carte virtuelle créée, vous pouvez commencer à l'utiliser pour des achats en ligne. Utilisez les détails de la carte virtuelle (numéro de carte, date d'expiration, code CVV) lors du paiement en ligne, comme vous le feriez avec une carte de crédit physique.

Recevez les dernières nouvelles business et tech chaque semaine!

Finom et cartes bancaires virtuelles

Finom est une solution qui combine les fonctions de comptabilité, de gestion financière et de banque dans une seule application mobile. Nous proposons des cartes physiques et virtuelles gratuites pour les entrepreneurs et les PME, avec en prime une solution de gestion des dépenses de haut niveau. En outre, nous disposons d'une solution puissante de facturation et de multibanques.

FAQ

Quelle est la différence entre carte de crédit et carte de débit virtuelle ?

La différence clé entre une carte de crédit virtuelle et une carte de débit virtuelle est la source des fonds : la carte de crédit virtuelle utilise le crédit de l'émetteur pour les achats à rembourser plus tard, tandis que la carte de débit virtuelle débite les fonds directement de votre compte bancaire.

Quels sont les différents types de carte de crédit virtuelle ?

Les cartes de crédit virtuelles varient principalement en termes de réutilisabilité, de source de fonds, et de contrôle des dépenses. Elles peuvent être standard (réutilisables) ou jetables (éphémères, à usage unique), liées à un compte spécifique ou rechargeables avec différents fonds. Certaines offrent aussi la possibilité de personnaliser les limites de dépenses.

Comment fonctionne une carte de crédit virtuelle ?

Une carte de crédit virtuelle fonctionne en générant un numéro de carte unique pour les transactions en ligne. Elle est liée à un compte de crédit existant, mais le numéro de la carte virtuelle diffère de celui de la carte physique. Lors d'un achat en ligne, vous utilisez ce numéro de carte virtuelle, qui offre une couche supplémentaire de sécurité. Après l'utilisation, selon le type de carte (jetable ou réutilisable), le numéro peut devenir inactif ou rester valide pour des achats futurs.

Vous avez trouvé cela utile ? Nos autres articles peuvent également vous intéresser :

Derniers articles