Banking

Les paiements sans contact: que sont-ils et comment fonctionnent-ils

Les paiements sans contact correspondent aux paiements qui peuvent être réalisés à travers un système qui ne nécessite pas de contact direct entre les instruments de paiement (comme la carte de crédit ou autres dispositifs) et les terminaux autorisés à recevoir un paiement (ou terminal TPE).

C’est pourquoi ce mode de paiement porte le nom exact de « sans contact » ; il suffit d’approcher physiquement la carte ou le téléphone du TPE et le paiement est effectué.

De nombreux rapports, parmi lesquels le plus récent “Contactless Payments: Market status, Vendor Analysis, Market Forecasts 2020–2024” de Juniper Research, mettent en évidence la manière dont les paiements à travers les dispositifs mobiles sont en train de devenir de plus en plus fréquents dans le monde entier. On prévoit que d’ici la fin de cette année, la valeur des transactions effectuées au moyen de paiements sans contact atteindra au niveau mondial 1.8 milliard de dollars pour arriver à 5.5 milliards d’Euros d’ici à 2024, si la tendance actuelle continue son chemin.

Dans cet article nous expliquerons en particulier ce qu’est le paiement mobile de proximité et comment fonctionnent Google Pay et Apple Pay, les deux systèmes de paiement accessibles depuis le mobile :

Le paiement mobile de proximité : qu’est-ce que c’est

Les termes « paiement mobile de proximité » désignent les paiements électroniques de proximité, c’est-à-dire ces paiements qui requièrent une proximité physique entre l’acquéreur et le vendeur du produit ou service faisant l’objet de la transaction. La transaction bénéficie des avantages du système sans contact et sans carte, à travers l’utilisation d’un dispositif mobile fonctionnant par transmission sans fil (dite « wireless ») à rayonnement court.

Les technologies sur lesquelles se base ce type d’opération sont celles appelées NFC (Near Field Communication) : il s’agit ici des services comme Apple Pay et Google Pay. Il suffit simplement d’approcher le mobile au terminal de paiement sans rien toucher pour conclure la transaction.

En outre, les paiements activés par des codes bidimensionnels comme les QR codes et Data Matrix sont considérés des paiements de proximité. De la même manière que les services de paiement mobile qui utilisent la géolocalisation et le numéro de téléphone.

Le paiement mobile de proximité fonctionne désormais également avec les distributeurs automatiques, il permet aussi de retirer des espèces aux bornes ATM sans carte, grâce au smartphone. Il s’agit d’une vraie facilité offerte par de plus en plus de banques. Grâce à ce système il est possible d’initier l’opération à partir de l’application mobile de la banque et conclure l’opération depuis l’écran du distributeur automatique.

Qu’est-ce que Google Pay et comment cela fonctionne

Google Pay est le portefeuille digital ouvert à tous les mobiles (tant Android qu’iOS), conçu par Google pour regrouper en une seule application les cartes de crédit et de retrait de l’utilisateur. Celui qui enregistre sa carte de paiement sur l’application Google Pay n’a plus besoin de l’emmener partout avec lui, au supermarché ou dans d’autres commerces, tant qu’il est possible d’y payer via Google Pay grâce à la technologie NFC. A travers le système de paiement Big G, il est devenu possible d’effectuer des achats sur Play Store (application de paiement ou service supplémentaire ajouté à des applications existantes), et sur des sites de e-commerce et boutiques en ligne de marques connues. En outre, le service de Google a introduit la fonctionnalité des cartes d’embarquement et tickets d’accès à des évènements, notamment les concerts. Entre autres choses, Google Pay permet aussi d’intégrer des cartes de fidélité et des cartes cadeau.

Entrons un peu plus dans le détail du fonctionnement de ces services : pour utiliser Google Pay il est nécessaire de relier l’application Google Pay à une carte de crédit, de débit ou prépayée (Maestro, MasterCard, Visa) émise par une quelconque banque ou institut de crédit ayant adhéré à ce système de paiement. Les utilisateurs peuvent décider d’activer le service aussi directement dans l’application mobile bancaire

Qu’est-ce qu’Apple Pay et comment cela fonctionne

Apple Pay est un service qui permet de payer dans des commerces physiques et en ligne, sur les applications compatibles et sur les sites internet via Safari en utilisant un Iphone, un Ipad, une Apple Watch ou un Mac. Le tout de manière rapide, simple et sûr à travers la technologie NDC, en associant la carte de crédit, de débit ou la carte de fidélité du point de vente en question au compte Apple.

Au moment de régler un achat auprès d’un commerce ou au supermarché, il suffira d’utiliser son iPhone, le positionner près du terminal de paiement et le paiement sera effectué.

Lors de l’étape de la souscription au service Apple Pay, l’utilisateur doit insérer les données de sa carte de paiement : les données ne seront mémorisées ni sur le dispositif ni sur d’autres serveurs Apple, car un code cryptographié sera attribué à l’utilisateur (le fameux « Device Account Number »), sauvegardé dans les données « Secure Element » du dispositif de paiement.

L’autorisation de chaque transaction se déroule à travers un code dynamique qui s’applique uniquement à un seul achat, grâce à la mise en place du service Mastercard Digital Enablement Service (MDES), ou le service d’autorisation de paiement en ligne de MasterCard. Il s’agit d’un système de « tokenisation » conforme aux critères spécifiques du système Europay Mastercard Visa (EMV).

La fonctionnalité Touch ID complète les barrières de sécurité, introduisant un élément d’identification biométrique de l’utilisateur, avant l’autorisation de la transaction.

Accéder à FINOM

Le service financier en ligne le plus simple et efficace d'Europe pour les PMEs, professions libérales et freelances.

Pré-inscription

Articles similaires

Banking

Qu’est-ce que les cartes virtuelles et à quoi servent-elles ?

Un des modes de paiement les plus innovants, très utiles pour effectuer notamment des paiements en ligne sécurisés, sont les cartes de crédit virtuelles, émise autant par les instituts de crédit que par les sociétés qui en sont autorisées, comme les établissements de monnaie électronique.