Ouvrir un compteMon tableau de bord

Derniers articles

Contenu
Contenu

La matrice BCG définition et présentation d’un outil d’analyse stratégique

Partager cette publication

Matrice BCG

La matrice BCG tire son nom de l’entreprise qui lui a donné vie : le Boston Consulting Group à la fin des années 1960. Le BCG a lui-même été fondé par Bruce Henderson en 1963. Malgré son ancienneté, la matrice est encore aujourd’hui très utilisée dans les domaines de la stratégie et du marketing. Elle permet de visualiser un portefeuille d’activité selon la croissance et les parts de marché.
Elle fait partie, avec d’autres outils d’analyse stratégique comme les 5 forces de Porter, la matrice SWOT ou la méthode Pestel, des outils d’analyse stratégique les plus utilisés en entreprise.

Comment est construite la matrice BCG

La matrice BCG sert à avoir une vision d’ensemble d’un portefeuille de produits, d’activités ou de services proposés par une entreprise. Elle est représentée sous forme de graphique :

  • Sur l’axe des ordonnées : les taux de croissance (growth rates) du marché (de nul à fort)
  • Sur l’axe des abscisses : la part de marché que représente l’activité de l’entreprise (de fort à nul)

L’entreprise vient disposer les différents produits ou services commercialisés (ou bien les domaines d'activité stratégique pour une vision plus large) sur le graphique. Le graphique peut être créé sous Word, Excel ou des outils graphiques comme LucidChart ou Powerpoint.

Les catégories de la matrice BCG

  1. En haut à gauche : les vedettes ou stars

Ce sont les produits qui offrent la plus forte pénétration de marché et le meilleur taux de croissance. 

  1. En bas à gauche : les vaches à lait (ou cash cows)

Les produits à forte pénétration de marché mais qui évoluent dans un marché avec un faible taux de croissance.

  1. En haut à droite : les dilemmes (ou question marks)

Ce sont les produits qui bénéficient d’une faible pénétration de marché, mais dans un marché en croissance rapide.

  1. En bas à droite : les poids morts (ou dogs)

Les produits ont une faible pénétration de marché et évoluent dans un marché à croissance faible. 

En plus de cela, une pratique courante est d’ajuster la taille des cercles pour chaque produit de façon à avoir une représentation visuelle du chiffre d’affaires de chaque domaines d’activités stratégiques. 

Pourquoi utiliser la matrice BCG pour son entreprise ? 

La matrice BCG, de l’anglais BCG matrix permet de justifier l'existence et l’allocation de ressources à un produit ou domaine d’activité stratégique, et éventuellement, de mettre en œuvre une réorientation stratégique. 

L’objectif de la matrice BCG est d’améliorer les performances d’une entreprise de manière globale, mais aussi pour chaque unité stratégique. 

C’est un outil qui s’utilise principalement dans le cadre d’une réorientation stratégique, plutôt que d’une création d’entreprise. Pourquoi ? Tout simplement car au stade de la création, il n’est pas possible d’évaluer l’un des éléments essentiels de la matrice BCG qui est la pénétration en parts de marché de l’entreprise. 

La matrice BCG peut être ajustée et utilisée au cours du cycle de vie d’un produit et notamment pour rendre compte des évolutions de la croissance du marché ou des parts de marché. 

Mais les entrepreneurs en cours de création d'entreprise peuvent aussi avoir recours à la matrice BCG pour évaluer le positionnement de la concurrence et cartographier le marché cible.

Les entrepreneurs peuvent aussi se faire accompagner de FINOM : une solution financière complète pour les indépendants et les sociétés en cours d’immatriculation. Ouvrez un compte professionnel FINOM pour créer votre compte bancaire IBAN en moins de 48 heures avec cartes virtuelles et physique (3 % cashback, 0 % commission).

FINOM offre une solution de contrôle et de gestion des dépenses, un outil de facturation pour être payé plus rapidement et la possibilité d’automatiser la compatibilité avec intégration de logiciels. Créez votre entreprise en ligne et obtenez votre KBIS sous 48 heures avec FINOM ! 

Comment interpréter la matrice BCG ? 

Une fois la matrice BCG établie, chaque domaine d’activité stratégique ou produit est catégorisé selon la place qu’il occupe sur la matrice. L'objectif est d’avoir un portefeuille équilibré avec des produits vaches à lait ou stars qui viennent financer les dilemmes. Selon la matrice BCG, un produit poids mort doit être abandonné par la société. 

Les produits rentables 

Les produits les plus rentables de l’entreprise sont les vaches à lait. Ce sont des produits qui détiennent un positionnement concurrentiel sur un marché mature ou en faible croissance. Une forte part de marché sur un marché en faible croissance signifie qu’il n’est pas nécessaire d’investir massivement pour maintenir la notoriété ou assurer du profit. Le profit obtenu avec les vaches à lait peut servir à booster la croissance d’autres produits ou projets ; notamment ceux qui se situent dans la catégorie dilemmes, c’est-à-dire avec une faible part de marché sur une marché à forte croissance. 

Les produits stars sont ceux qui disposent d’une forte part de marché sur un marché en forte croissance. Ce sont des produits rentables et sur lesquels l’entreprise doit investir pour conserver sa position dominante. Faute d’investissement, l’entreprise peut rapidement perdre ses parts de marché. Ces produits sont destinés à devenir des vaches à lait une fois que le marché aura atteint sa maturité. 

Les produits non rentables

Dans un premier temps, les dilemmes. Ce sont les produits qui disposent d’une faible pénétration de marché sur un marché en croissance forte. La forte concurrence ne leur permet pas de se différencier et d’atteindre le statut de produits vedettes. Il peut y avoir plusieurs raisons à cela, que peuvent venir identifier d’autres outils d’analyse comme le Swot ou l’étude de marché. À terme, les produits dilemmes sont maintenus avec des investissements ou retirés du marché.

Enfin les poids morts sont les produits qui bénéficient d’une faible pénétration de marché, dans un marché en déclin ou à maturité. Ce sont rarement des produits rentables. Il est donc dans l’intérêt de la société de les abandonner et de les retirer de l’offre. 

Un outil qui présente des limites 

La matrice BCG est un outil qui part du principe que la rentabilité et les parts de marché vont de pair, mais ce n’est pas toujours le cas. La rentabilité n’est pas non plus le seul facteur clé de succès d’une entreprise, et certains poids morts doivent être maintenus pour des raisons diverses (notoriété, identité de marque, etc.) ou même pour des raisons synergiques (des produits qui vont ensemble ou qui entraînent l’achat d’autres produits de la marque).

En résumé

La matrice BCG est un outil d’analyse utile pour les entrepreneurs qui cherchent à définir le positionnement stratégique de chaque produit ou domaine d’activité stratégique. Elle permet de classer les éléments en catégories en fonction de leur rentabilité et des parts de marché qu’ils représentent. C’est un outil qui fonctionne très bien en complément d’autres outils d’analyse stratégique. 

Partager cette publication

Articles similaires

Accéder à FINOM

Le service financier en ligne le plus simple et efficace d'Europe pour les PMEs, professions libérales et freelances.

Essayer gratuitement