Choisir entre une banque digitale et une banque traditionnelle pour votre entreprise en France. Comparaison entre banque numérique et banque physique

Contenu

Choisir entre une banque digitale et une banque traditionnelle est plus facile que vous ne le pensez. Tout dépend de vos besoins. D'un côté, nous avons les banques traditionnelles avec leur héritage, leurs agences physiques et leurs relations client de longue date. De l'autre, les banques virtuelles émergent, apportant innovation, flexibilité et une approche résolument tournée vers l'avenir.

Nous explorerons en profondeur ces deux mondes, analysant leurs avantages, leurs défis et ce qu'ils signifient pour l'avenir de la finance en France. Vous découvrirez également la troisième forme de banque, moins connue : la banque challenger. Sans plus tarder, commençons notre voyage entre tradition bancaire et modernité.

La différence entre banque digitale et banque traditionnelle

Dans le paysage financier actuel, la distinction entre banque digitale et banque traditionnelle est de plus en plus marquée. Tandis que l'une repose sur la technologie et la dématérialisation, offrant des services principalement en ligne, l'autre s'appuie sur une présence physique et des interactions directes. Dans ce paragraphe, nous explorons en détail les caractéristiques uniques de chacune et les différences fondamentales qui les séparent.

La définition de banque traditionnelle

Une banque traditionnelle, aussi appelée banque physique, est une banque qui dispose d'agences ou de bureaux physiques où les clients peuvent se rendre pour effectuer des opérations et consulter des conseillers en personne.

Les caractéristiques de banque traditionnelle

La banque traditionnelle est la banque classique que nous connaissons, qui possède des agences sur tout le territoire national et qui est souvent le fruit d’une longue histoire. Comme énoncé en introduction, en général les banques traditionnelles offrent également à leurs clients une série de services en ligne accessibles par application mobile ou site internet depuis l’ordinateur, le smartphone ou la tablette, en plus de l’agence bancaire classique.

Pour ces banques, les services en ligne permettent le paiement de prêts, d’impôts, les virements bancaires entrants et sortants, le paiement de factures, contraventions, et autres taxes. Mais le fait que ces banques proposent aussi des services en ligne ne fait pas pour autant d’elles des banques digitales.

La définition de banque digitale

Une banque digitale, aussi appelée banque numérique, est une banque qui fonctionne principalement sur internet, sans agences physiques, permettant aux utilisateurs de gérer leurs finances et d'effectuer des opérations bancaires en ligne ou via une application mobile.

Les caractéristiques de banque digitale

Avant tout, il est important de préciser que lorsque que l’on parle de banque digitale, on se réfère à l’institut de crédit ne possédant pas de réseau d’agences. L’absence d’un tel réseau permet ainsi une diminution des coûts et ouvre d’autres avantages pour les titulaires de compte, comme par exemple des taux d’intérêt plus élevés sur les comptes de dépôt. 

Évidemment, étant donné que les titulaires de compte de banques en ligne ont tout de même besoin d’effectuer des opération « physiques » comme déposer des espèces ou recevoir leur chéquier, les banques en ligne se dotent normalement d’un réseau de conseillers présents sur tout le territoire avec lesquels les clients peuvent prendre rendez-vous. Très souvent, les banques digitales ont aussi, dans les grandes villes notamment, des distributeurs automatiques grâce auxquels il est possible d’effectuer des opérations comme le retrait et le versement d’espèces, sans aucune commission, même si souvent ces banques digitales passent des accords avec des banques traditionnelles pour réduire au maximum les coûts de ces prélèvements.

Les avantages des opérations en ligne

Plus un titulaire de compte est autonome dans la gestion de ses opérations via les applications en ligne, plus les banques, autant traditionnelles que digitales, économisent sur les frais de gestion.  C’est pourquoi toutes les banques ayant mis à disposition de leurs clients des plateformes virtuelles, prévoient des avantages évidents pour leurs clients enclins à utiliser les services en ligne.

Bien sûr, les principaux avantages sont financiers, comme des tarifs réduits ou absents, aucun frais de gestion du compte, et des taux d’intérêt créditeurs plus élevés. De plus, le client peut économiser son temps car il n’a plus besoin de se déplacer en agence (et perdre du temps à conduire, trouver une place de parking, faire la queue, etc.) et peut effectuer des opérations 24 heures sur 24 et 365 jours par an.

Les banques « challengers » : pourquoi sont-elles la vraie force innovante du système bancaire

Lorsque l’on parle de banques « challengers », on se réfère aux startup technologiques conçues pour entrer dans le marché financier afin de rompre les schémas bancaires classiques, en offrant des modalités de gestion de son argent directes et transparentes. Elles sont donc les nouvelles banques qui ambitionnent à défier l’ancienne garde des établissements de crédit traditionnels.

Comment fonctionnent les banques « challengers » et quels services financiers peuvent-elles proposer

Considérant qu’elles permettent à leurs clients d’utiliser des services disponibles uniquement à travers le smartphone, les banques « challengers » ont tout de même souvent besoin de nouer des partenariats avec des banques traditionnelles qui s’occupent du dépôt d’argent et de la conformité aux normes du droit bancaire, ainsi que de la mise en place de procédés de vigilance et anti-blanchiment d’argent.

Néanmoins, les banques « challengers » aspirent à devenir de vraies banques à part entière avec une licence bancaire propre, créant une nouvelle expérience bancaire pour le client avec un business model basé sur les données. Elles proposent ainsi, une nouvelle offre en termes de prix, produits et services dispensés par elles-mêmes ou pas des prestataires de service tiers.

Ces banques proposent ainsi les services suivants : l’ouverture de comptes courants et de dépôt, les cartes de crédit et de débit, les services de base comme l’envoi d’argent à des proches, mais également des outils de gestion des finances personnelles qui aident les utilisateurs ayant notamment certaines lacunes en gestion financière pour les aider à optimiser celle-ci.

Avec les comptes courants en ligne activables via ces nouvelles banques, chaque utilisateur peut grâce à son smartphone :

  • Vérifier le solde de son compte et la liste des mouvements bancaires ;
  • Effectuer des transferts d’argent en temps réel à d’autres utilisateurs du service;
  • Effectuer et recevoir des virements via un vrai compte courant avec un IBAN européen;
  • Mettre en place des objectifs personnels d’épargne à travers la création d’une «tirelire» virtuelle;
  • Utiliser sa carte de débit, expédiée à son adresse pour les paiements et prélèvements.

Les avantages des banques « challengers »

Développées surtout au Royaume Uni et en Allemagne ces dernières années, les banques « challengers » ont conquis également l’Italie avec une série d’avantages, parmi lesquels :

  • L’utilisation de technologies plus récentes permettant aux titulaires de compte de bénéficier d’une expérience d’utilisation supérieures aux banques en ligne ;
  • La proposition de contrats beaucoup plus allégés par rapport aux banques traditionnelles, ce qui leur permet de garantir une offre plus transparente, permettant au client de comprendre avec plus de facilité les conditions et tarifs des produits et services proposés.

Un autre avantage non négligeable également pour les banques traditionnelles, concerne la sécurité informatique. Les banques « challengers » recourent à des mesures de sécurité avancées comme les services de reconnaissance biométrique, la reconnaissance faciale ou les empreintes digitales pour une meilleure protection des données personnelles des utilisateurs.

Recevez les dernières nouvelles business et tech chaque semaine!

FAQ

Quelle option choisir pour une micro-entreprise : banque digitale ou banque traditionnelle ?

Pour une micro-entreprise en France, une banque en ligne pourrait être plus avantageuse en raison des frais généralement plus bas, de la simplicité des démarches et de la gestion 24/7. Toutefois, si l'entrepreneur valorise les conseils personnalisés et les interactions directes, une banque traditionnelle peut être préférable. Le choix dépend donc principalement des préférences et des besoins spécifiques de l'entrepreneur.

Quelle est la différence entre la banque en ligne, la banque digitale, et la banque numérique ?

La banque en ligne est une extension numérique des banques traditionnelles, offrant ses services principalement sur le web tout en étant souvent liée à une banque physique existante. La banque digitale ou banque numérique, en revanche, est conçue dès le départ comme une entité entièrement numérique, sans agences physiques.

Quelle est la différence entre une néobanque et une banque digitale ?

Une néobanque est une entité entièrement numérique offrant des services financiers limités, souvent sans posséder une licence bancaire complète. Elle s’appuie sur des partenaires pour certaines opérations.

Banque digitale et banque numérique sont généralement des termes interchangeables désignant une banque entièrement en ligne offrant une gamme complète de services bancaires, souvent avec une licence bancaire propre. La distinction principale réside dans l'étendue des services et l'infrastructure réglementaire sous-jacente.

Les articles suivants peuvent également vous intéresser :

Derniers articles