Contenu

Derniers articles

Définition start up : une entreprise qui démarre

Partager cette publication

Définition start up : qu’est-ce qu’une start up?

Qu’est-ce qu’une start up ? Une start up est une entreprise qui démarre son activité. Mais le terme « start up » ne correspond pas à un statut juridique établi comme SARL, SAS ou EURL. Concrètement, il s’agit d’une entreprise en cours de formalisation d’un business model rentable et viable pour une croissance pérenne. 

Si le terme de startup n’est pas une forme juridique définie par la loi, plusieurs experts s’accordent cependant pour dire qu’une startup est une jeune entreprise innovante qui : 

  • A une perspective de croissance forte,
  • Est en passe de créer ou cherche à utiliser une nouvelle technologie,
  • A besoin de lever des fonds pour concrétiser son modèle économique.

Alors qu’une entreprise classique cherche à générer du profit pour éponger ses coûts et rémunérer ses actionnaires, la startup se concentre sur un modèle économique inédit et innovant. Elle cherche à créer une étude de marché et à tester ses produits plus qu’à générer un profit ou une rentabilité immédiate. 

Quelles sont les caractéristiques principales d’une start up ? 

C’est quoi une start up ? Le terme désigne généralement une entreprise plutôt jeune qui regroupe un ensemble de caractéristiques.

  • La phase de start up a vocation à être une organisation temporaire

Une startup ne restera pas start up toute sa vie. Il s’agit d’une phase, généralement associée à la création de l’entreprise, qui doit permettre à cette dernière de concrétiser son projet en un produit ou un service rentable qui apporte de la valeur. 

  • Un business model en cours de création

Apporter de la valeur à un client avec un service ou un produit inédit, nouveau et de niche : c’est l’objectif principal d’une startup. Une fois cet élément défini, la start up doit façonner le modèle économique de son fonctionnement qui va permettre de la transformer en une entreprise viable et rentable. 

  • Une croissance exponentielle qui peut être décuplée

Une startup doit être « scalable », c'est-à-dire que son modèle peut être dupliqué et évolutif à mesure que le nombre de clients augmente. Plus il y a de clients, plus l’entreprise gagne de marge. C’est ce modèle qui permet aux start up de grandir vite, et fort à la différence des entreprises plus classiques. Toutes les entreprises jeunes et dynamiques ne sont pas des start-ups. À partir du moment où les coûts augmentent proportionnellement au volume de clients, une entreprise sort du cadre qui définit les start-ups. 

Les conditions essentielles à la réussite d’une start-up

La bonne équipe et le bon réseau 

La réussite d’une start up tient beaucoup à son équipe. Des personnes déterminées dont les compétences se complètent. Il est également essentiel pour une start up d’avoir le bon réseau : experts, mentors, autres start ups : pour gérer et apprendre des difficultés rencontrées par les autres, mais aussi pour obtenir des conseils et de l’aide sur le business plan de la part d’experts chevronnés.

Les bons outils 

Le succès d’une start up repose sur sa capacité à se concentrer sur les éléments essentiels à sa forte croissance plutôt que sur les complexités administratives ou de gestion. Pour cette raison, il est essentiel pour une lean startup de se munir des bons outils dès sa création. Avoir les bons outils permettra à une start up de gagner du temps, de faire des économies et de concentrer ses ressources et ses efforts sur des tâches comme la mise en place du modèle économique et la recherche relative au produit. 

À cet effet, FINOM facilite la vie des entrepreneurs qui débutent en leur offrant un large éventail de services financiers : un compte commercial, un service de facturation et l'intégration de logiciels de comptabilité (pour l'instant, uniquement pour l'Allemagne). 

FINOM propose différents plans. Les petites entreprises et les indépendants peuvent opter pour le plan gratuit Solo de FINOM, qui permet de profiter de fonctionnalités supplémentaires. Par exemple, une solution de multi-banking ou de gestion de ses propres comptes bancaires avec un IBAN local. 

De la flexibilité

Lors de la création d’une start up, il est difficile de savoir en avance ce qui va fonctionner ou non. Il arrive à beaucoup de start-up de se lancer avec un modèle économique en tête, ainsi que des produits, et de complètement pivoter vers un autre modèle ou d’autres produits après un certain temps. Ce processus a même un nom : le pivot.

La phase du pivot désigne le moment où une start up, presque invariablement, est amenée à changer son modèle économique initial, soit parce que la technologie, le mode de distribution, le produit, la gouvernance ou la clientèle ciblée changent. 

Comment une startup est-elle financée ? 

Les start up se caractérisent souvent par des modes de financements inédits, multiples et parfois non conventionnels. Parmi les modes de financement possibles des start ups, on retrouve notamment : 

  • L’emprunt auprès d’un organisme bancaire
  • Le financement participatif (aussi appelé crowdfunding)
  • Les fonds personnels des entrepreneurs
  • Les investisseurs (aussi appelés « business angels »)
  • Les fonds d’investissement

Il existe aussi plusieurs subventions disponibles pour les start-ups. La BPIFrance regroupe l’ensemble des initiatives présentées sur le territoire français à destination des professionnels.

Bon à savoir : le gouvernement français a lancé en 2014 la mission French Tech. Son objectif ? Donner aux start ups françaises toutes les chances de réussir grâce à un certain nombre de mesures incitatives, de déductions et de subventions. Parmi elles, on retrouve le Pass French Tech, la Bourse French Tech et de nombreuses autres solutions à destination des startups françaises.

Quand une entreprise cesse-t-elle d’être une startup ? 

Start up c’est quoi ? Être une start up est généralement une étape dans la vie d’une entreprise. Elle est une phase intermédiaire qui doit conduire à la formalisation d’un modèle économique viable et pérenne. 

Le passage du stade de start up au stade d’entreprise plus classique dépend avant tout de la capacité d’une start up à atteindre ce modèle économique viable. On peut donc dire qu’une start up cesse d’en être une lorsqu’elle atteint un modèle rentable et viable sur le long terme. 

Au terme de l’expérimentation de leur modèle économique, les start ups peuvent soit : 

  • Se transformer en entreprises traditionnelles avec un modèle viable et rentable.
  • Être rachetées ou absorbées par un concurrent ou une entreprise de plus grosse taille.
  • Disparaître par manque de trésorerie ou car le modèle économique n’est pas viable.

En résumé : que veut dire start up ?

Même s’il est impossible de s’accorder sur une durée, la notion de start up désigne une jeune pousse transitoire tant que l’entreprise est encore en phase de découvrir et de peaufiner un modèle économique viable, rentable et pérenne. 

Partager cette publication

Articles similaires

Accéder à FINOM

Le service financier en ligne le plus simple et efficace d'Europe pour les PMEs, professions libérales et freelances.

Essayer gratuitement